RESSONÂNCIA | LISBONNE | 2019

Dans le film « Lisbon Story », Wim Wenders marche sur les pas de l’ingénieur du son Philip Winter. Casque sur les oreilles, tantôt indolent, râleur ou émerveillé, celui-là traverse la ville, enquêteur phonique sur les traces de l’ami disparu qui l’avait fait venir jusqu’au Portugal et dont on pourrait presque croire que cette ville étrange et secrète l’a définitivement avalé.

On dirait bien que le saisissement d’une ville ne peut passer que par une forme, même ralentie à l’extrême, de mobilité et d’errance. La compréhension de ce qui se joue entre les artères et les terrains vagues n’est possible qu’à travers une sorte de résignation consentante. C’est bien là le défi posé par le photographe portugais André Cepeda aux étudiant.e.s de la formation supérieure en photographie, lors d’un l’atelier mené à Lisbonne en mai 2019. Abandonner toute forme d’ambition précise ou d’idée préconçue, se laisser dériver, incorporer l’esprit d’une ville, s’y laisser absorber aussi, en arracher un morceau et lui sacrifier une part de soi. Le résultat en images de cette sorte singulière d’abandon forme le corpus ici présent. Les clichés touristiques se trouvent délavés par une pluie harassante, le fleuve qui mène à l’océan a disparu dans la brume, la nuit se fait le théâtre d’étranges rituels et le métro devient le dernier abri.

Nicolas Savary

L’atelier s’est tenu du 6 au 12 mai 2019 et a donné lieu à une exposition à l’espace Ze de Bois situé au cœur de Lisbonne. RESSONÂNCIA une publication faisant echo à cette semaine d’immersion, a été réalisée en collaboration avec Sergio Couto.

PHOTOGRAPHES

Fahny Baudin
Gaia Baur
Aline Bovard Rudaz
Perrine Bremke
Julie Folly
Alain Ganguillet
Pauline Humbert
Salem Memic
Louane Nyga
Ylenia Pappalardo
Thalles Piaget
Mélissande Preperier
Ivana Canal-Vidovic

DIRECTION D’ATELIER

André Cepeda, photographe

ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE

Nicolas Savary, maître principal de la formation supérieure en photographie

GRAPHISME

Sergio Couto